cropped-logo.pngsanté 1 enfant 1 santé a

DE MAUX EN MAUX

La fièvre jaune, la dengue, le V.I.H., la typhoïde, l’hépatite B, la méningite, la rage, la parasitose intestinale, la bilharziose consécutive aux baignades en eaux stagnantes sont des maux qui pèsent lourdement sur les populations les plus démunies et font chuter vertigineusement l’espérance de vie.

santé d moustique

LE PALUDISME

2155 morts liés au paludisme en 2013 au TOGO.

Malgré les progrès importants réalisés en matière de lutte contre le paludisme au Togo, il demeure un réel problème de santé au sein des populations vulnérables.

Le paludisme représente au Togo la première cause de mortalité. Il est endémique avec une transmission qui dure presque toute l’année sur l’ensemble du pays avec un pic durant les mois de juin et juillet pendant la période pluvieuse. Il représente en moyenne 53% des consultations externes et 50% des hospitalisations avec une durée moyenne de 5 jours d’hospitalisation.

Le taux de mortalité hospitalière du paludisme était de plus de 40% fin 2010. Il occupait le premier rang des pathologies avec une létalité moyenne de 4%. Les enfants de 0 à 5 ans étaient aussi les plus touchés dans une proportion de plus d’un tiers par rapport aux cas enregistrés tout âge confondu.

On attribut le paludisme à la prolifération de l’anophèle femelle son principal vecteur. Dans les zones agricoles certains facteurs liés aux activités champêtres dont l’utilisation abusive d’insecticides, en occurrence le DTT et les pyréthrinoïdes sont les principaux responsables de ces mauvais chiffres. Les cultivateurs en quête de bonnes récoltes pulvérisent leurs champs sans en respecter les recommandations les plus élémentaires, certains même passant de deux à trois pulvérisations par an.

Un nouveau traitement simplifié contre le paludisme, qui tue chaque année plus d’un million de personnes à été mis à la disposition des togolais les plus défavorisés. Un  accord avec le groupe pharmaceutique AVENTIS fait qu’il ne coûtera qu’un dollars pour un adulte et la moitié pour un enfant.

santé f

LE SIDA

Comme dans la plupart des pays d’Afrique la pandémie du sida a son lot de victimes au Togo. On estime ici le taux de séroposivité à presque 6%.

Il est difficile de connaître le nombre d’enfants rendus orphelins à cause du sida. Un document de l’ONU SIDA fait néanmoins état de 63 000 enfants encore en vie au Togo. Le gouvernement togolais prévoit de dépenser 12,5 million d’euros pour la lutte contre le sida pour les trois ans à venir.

santé e

LA MENINGITE

La méningite fait, par an, plus de 800 morts en Afrique de l’ouest, incluant le Togo dont 8500 cas ont été détectés